Recette Calissons maison

Pas encore d'évaluation (0 commentaire)
  • Calissons maison
  • 18Part(s)
  • Préparation
  • Cuisson
  • 24 h Repos
  • Total
  • 158 kCal
    1 part
Imprimer la recette rédigée par
Imprimer la recette sans photo

  • Catégorie : Dessert
  • Sous-catégorie : Petits gâteaux
  • Difficulté : 3

Avant de commencer...


Ces calissons “artisanaux” n’auront pas bien sur le côté standardisé de la fabrication industrielle. Le goût sera là quand même et on aura la joie du “fait soi-même” et la joie de faire plaisir.


Attention ! Cette recette n'est pas de saison ! Voir des recettes de saison de la même catégorie (Dessert)

Ingredients

Ustensiles



Préparation

  1. Hacher les 200 g de fruits confits avec 2 cuillerées à soupe de fleur d’oranger jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Ajouter si besoin 1 cuillerée de sirop de melon ou de confiture d'abricot
    Photo de l'étape


  2. Dans un saladier mettre 200 g de poudre d’amandes et 180 g de sucre, mélanger et ajouter les fruits confits mixés en crème et 4/5 gouttes d’amandes amères. Mélanger pour faire une boule
    Photo de l'étape

  3. Ecraser la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson
    Photo de l'étape
    Bien lisser la pâte au rouleau à pâtisserie pour qu’elle soit de hauteur régulière sur 1 cm. Pour faciliter le travail, on peut s'aider d'un cadre ou de 2 règles pour guider le rouleau à la bonne épaisseur
  4. Laisser reposer 1 nuit

  5. Le lendemain
  6. Poser la feuille azyme sur le dessus de la pâte, le côté quadrillé vers l’extérieur. Poser le découpoir dessus et à l’aide d’un couteau pointu découper la feuille autour du découpoir puis enfoncer le découpoir dans la pâte pour former le calisson
    Photo de l'étape
    Retirer le calisson du découpoir en poussant délicatement avec les doigts puis poser le calisson, la partie quadrillée sur une plaque à pâtisserie munie d'une feuille de papier cuisson. C'est le moment le plus délicat et comme c’est un peu collant, je propose de laver souvent la lame du couteau et le découpoir à l’eau très chaude et à l’essuyer bien sur avant de continuer à découper les autres calissons
  7. Faire de même pour tous les calissons et les poser côtes à côtes sur la feuille de papier cuisson...
    Photo de l'étape
    Pour ne pas gaspiller, une fois tous les calissons découpés, on récupère le reste de pâte pour recommencer jusqu’à épuisement de la pâte...

  8. Préparer le glaçage en mélangeant au fouet dans un bol 150 g de sucre glace et 1/2 blanc d’oeuf de façon à obtenir une pâte qui ne soit pas liquide mais juste crémeuse (ajouter un peu de blanc d’oeuf si la pâte est trop dense)
    Photo de l'étape
    Photo de l'étape

  9. Verser cette pâte dans une assiette creuse puis tremper la face du calisson du côté opposé à la feuille azyme pour la recouvrir et couper la pointe de pâte à l'aide d'une cuillère sans toucher au glaçage (qui va s’étaler un peu au four) puis les reposer sur la feuille de papier cuisson. Faire de même pour tous les calissons
    Photo de l'étape


  10. Préchauffer le four à 50° puis enfourner 5/6 mn
  11. Laisser refroidir puis laisser sécher sans y toucher.
    Photo de l'étape
    Photo de l'étape

Pour terminer...

  • Conservation :
    Il suffit de les ranger dans une boite une fois refroidis et séchés.

    Variante fruit :
    Le melon confit et les oranges confites sont assez chers. On peut très bien utiliser 200 g de confiture d’abricots à la place (la vraie avec des fruits) que l’on va mixer pour obtenir une structure crémeuse. C’est aussi affaire de goût.

    Méthode pour découper la feuille azyme-hostie :
    Voici une autre solution pour découper la feuille azyme-hostie : couper la feuille de pain azyme selon la taille de l'emporte-pièce à calissons. Poser l’emporte pièce à calisson pour découper la pâte et recouvrir 1 face d’un papier azyme prédécoupé en mettant le côté quadrillé vers l’extérieur.

    Les calissons font partie des treize desserts de Provence.

ECRIRE UN COMMENTAIRE

Vos commentaires sur cette recette

ECRIRE UN COMMENTAIRE

A propos de l'auteur

La Cuisine d'Annie

Maman de trois enfants, vivant à Paris, j'ai décidé en 2003 (avec l'aide de mon fils) de créer ce site pour me faciliter la cuisine de tous les jours. Ce qui m'intéresse: le fait "maison" avec des produits simples et de bonne qualité, le terroir, et transmettre au mieux ce que ma mère m'a appris.

En savoir plus

En ce moment, sur le blog...

La Cuisine d'Annie

Le kaki est un fruit qu pousse depuis des millénaires. Il est originaire de l'est de l'Asie. On en trouve maintenant dans le midi de la France depuis la fin du XIX siècle. C'est le fruit d'un grand arbre le plaqueminier. Son nom vient du Japo...

Lire la suite...
La Cuisine d'Annie

Définition Si on prend un dictionnaire la farine c’est la poudre provenant du broyage de grains de blés, autres céréales ou légumineuses. Petit retour sur les céréales Ce sont des plantes cultivées pour leurs grains. Dans le monde, c...

Lire la suite...
La Cuisine d'Annie

Quelques explications En hiver les pâturages ne sont pas aux mieux de leur forme ! Les vaches, les chèvres, les brebis sont nourries dans une étable avec du foin. Comme le goût de leur lait est lié à leur alimentation, le fromage produit n’a...

Lire la suite...
La Cuisine d'Annie

Ayant des souvenirs du café que préparait ma maman et connu plusieurs types de cafetières, je me sens un peu perdue sur la façon de préparer un bon café de nos jours et je me suis interrogée sur les différentes méthodes possibles. Voici en s...

Lire la suite...

Envoyer un commentaire



Question Anti-Spam * : Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri 4 ?
Se souvenir de moi
Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)