Recette Friture et moulages de Pâques faciles au mycryo

Pas encore d'évaluation (0 commentaire)
  • Friture et moulages de Pâques faciles au mycryo
  • -Part(s)
  • Préparation
  • 1 h Repos
  • Total
Imprimer la recette rédigée par
Imprimer la recette sans photo

  • Catégorie : Dessert
  • Sous-catégorie : Confiseries
  • Difficulté : 2

Avant de commencer...


Voici comment réaliser des moulages pour Pâques ou de la friture au chocolat noir, au chocolat au lait ou au chocolat blanc de façon relativement facile grâce à l'ajout d'un peu de beurre de cacao à un certain moment du refroidissement du chocolat...


Attention ! Cette recette n'est pas de saison ! Voir des recettes de saison de la même catégorie (Dessert)

Ingredients

Ustensiles

  • 1 casserole et 1 bain marie ou four à micro ondes ou 1 trempeuse (facultatif)
  • Moules de Pâques : friture, lapins, cloche, poissons au choix...
  • 1 petite louche et 1 large spatule
  • Facultatif pour récupérer les restes : 1 feuille de papier plastique (appelé guitare), 1 broc et du lait

Préparation

  1. Préparer le moule d'empreintes : ils doivent être bien propres et secs. Pas d'eau !

  2. Le chocolat : choisir le chocolat à mouler : noir ou lait ou blanc. Il faut procéder par étapes ne travailler qu'un chocolat à la fois... Mettre les galets de chocolat dans une casserole et les faire fondre doucement. Se munir du thermomètre et se méfier car la température monte vite et même après avoir retiré la casserole du feu. Donc arrêter à 40-45° max ce qui correspond au moment ou le chocolat est presque fondu et mélanger à la spatule pour obtenir une texture homogène
  3. Laisser refroidir le chocolat à 34-35° pour le chocolat noir en mélangeant le chocolat avec la spatule, (33-34° pour le chocolat au lait ou le chocolat blanc). A ce moment là, ajouter le beurre de cacao et mélanger à la spatule
  4. Laisser refroidir à 31-32° pour le noir, (29-30° pour le lait et le blanc), le chocolat est prêt à être utilisé :
  5. Remplir des moules. Il faut travailler assez vite ou bien maintenir cette température dans un bain marie ou une trempeuse ce qui permet de prendre son temps
  6. Pour les moules à friture, il faut les remplir puis égaliser rapidement à l'aide de la large spatule
  7. Pour les plus gros moules, il faut les remplir avec une petite louche puis les retourner au dessus de la casserole pour faire couler le trop plein de chocolat
  8. Secouer les moules pour faire remonter d'éventuelles bulles d'air puis les laisser reposer. Quand le chocolat commence à se solidifier, gratter les contours au couteau ou à la spatule pour faciliter le démoulage
  9. Mettre au frais au moins 1 h
  10. Démouler : le chocolat se démoule tout seul et il est bien brillant.

Pour terminer...

  • La méthode que je vous présente ici est, une alternative plus simple qui consiste à gérer uniquement la baisse de la température grâce à l’ajout de beurre de cacao. (On trouve le beurre de cacao dans les boutiques qui vendent le chocolat de couverture).

    Petit rappel sur le chocolat.
    Le chocolat pour être brillant et croquant doit subir une opération appelée le tempérage qui consiste à faire fondre le chocolat en suivant une courbe de température très précise en 3 étapes.
    Chez soi, sans système de bain marie avec thermostat, les températures sont assez difficiles à maîtriser. je vous présente la manière classique en cliquant ici

    Les conditions de réussite
    Cette confiserie est facile à réaliser sous 3 conditions :
    1/ il faut acheter du chocolat de couverture
    2/ il faut acheter du beurre de cacao vendu en poudre (mycryo). On l'utilise à la dose de 1 %
    3/ il faut un thermomètre et 1 bain marie ou une trempeuse à chocolat pour maintenir la température de façon stable

    La trempeuse :
    Si on peut s'en procurer une à bon prix, car c'est cher !, la trempeuse évite thermomètre, bain marie et avec son thermostat permet le maintien de la température adéquate qui permet de prendre son temps. Il suffit juste de bien mélanger régulièrement le chocolat pour avoir une température homogène dans toute la masse du chocolat.
    Par exemple avec le chocolat noir :
    - Faire fondre le chocolat à 40-45 ° et mélanger pour obtenir un mélange homogène.
    - Régler ensuite l'appareil à 34-35°. Racler les bords à la spatule très souvent et bien mélanger en soulevant la spatule pour accélérer le refroidissement du chocolat.
    - A 34-35° ajouter 1 cuillerée à café (2 g) de beurre de cacao pour 200 g de chocolat noir. Racler les bords à la spatule très souvent et bien mélanger en soulevant la spatule pour accélérer le refroidissement du chocolat.
    - A 31-32°, le chocolat est à bonne température pour être moulé !

    Pour le chocolat au lait ou le chocolat blanc
    Les températures sont un peu différentes
    - 40-45°
    - 33-34°
    - 29-30°

    Les restes de chocolat ?
    Pour ne rien gaspiller selon ce qu'il reste
    - Étaler le chocolat restant en fine couche sur une feuille plastique. Il va durcir et on peut le consommer en fine plaques
    - les "rognures" de chocolat peuvent décorer un dessert ou terminer en chocolat à boire comme
    - Le chocolat du fond de la casserole ou celui qui a durci sur les ustensiles ; mettre du lait, réchauffer et mélanger et ainsi cela fera un bon chocolat à boire !

    Le nettoyage
    Il se fait facilement à l'eau bien chaude.

Attention ! Cette recette n'est pas de saison !

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Vos commentaires sur cette recette

Envoyer un commentaire


Question obligatoire Anti-Spam * : Couleur du cheval blanc d'Henri IV?
Vous acceptez notre Politique de confidentialité (obligatoire pour poster un commentaire)

A propos de l'auteur

La Cuisine d'Annie

Maman de trois enfants, vivant à Paris, j'ai décidé en 2003 (avec l'aide de mon fils) de créer ce site pour me faciliter la cuisine de tous les jours. Ce qui m'intéresse: le fait "maison" avec des produits simples et de bonne qualité, le terroir, et transmettre au mieux ce que ma mère m'a appris.

Me contacter

En ce moment, sur le blog...

La Cuisine d'Annie

Tout d'abord qu’est ce que le magret Le magret de canard est le filet situé à l’avant sur la poitrine du canard. Il y sont au nombre de deux. Précisons qu’il s’agit d’un canard gras, le canard mulard du sud ouest qui est gavé pour fai...

Lire la suite...
La Cuisine d'Annie

Le saviez vous ? Dans les Landes, du 21 septembre au 30 novembre 2019, c'est la fête de la gastronomie. C'est l'automne gourmand des Landes ! C'est pourquoi de nombreux événements sont organisés pendant cette période dans les Landes car cet...

Lire la suite...
La Cuisine d'Annie

Le bulot de la baie de Granville a obtenu le label européen IGP (=Indication géographique protégée) en ce début d'année 2019. L'IGP est une indication de provenance attestant de la qualité de ce que nous achetons. D'abord la pêche ...

Lire la suite...
La Cuisine d'Annie

En automne, le temps change et en principe c’est le retour des jours pluvieux. L’herbe repousse ! On déguste les mêmes fromages qu’au printemps mais comme le lait est réputé être plus riche en arômes, leur goût est plus intense et ils...

Lire la suite...